Formulaire de recherche

Connexion/Inscription

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans include() (ligne 1 dans /var/www/vhosts/jesuisjeune.ma/httpdocs/sites/all/modules/custom/jsj_forms/templates/theme_header_inscription.tpl.php).

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans include() (ligne 1 dans /var/www/vhosts/jesuisjeune.ma/httpdocs/sites/all/modules/custom/jsj_forms/templates/theme_header_inscription.tpl.php).
Gif je suis jeune actu

Le chocolat : en plus d’être bon, il est aussi bénéfique !

Publié le:05 juillet 2017

Vous aimez le chocolat ? Vous avez bien raison ! En effet, selon une étude, le chocolat améliorerait les compétences cognitives telles que la mémoire, la vitesse de traitement visuel et apporte de l’aide à différents types de troubles mentaux, en particulier chez les personnes âgées.

Les avantages du chocolat peuvent être attribués au grain de cacao, qui est son principal ingrédient et une source riche de flavanols - une classe de composés naturels qui a des effets neuroprotecteurs, selon l'étude. Les résultats ont démontré que les personnes âgées qui avaient une consommation quotidienne de flavanols de cacao ont montré des améliorations dans la cognition générale, l'attention, la vitesse de traitement et la mémoire de travail.

"Cette étude suggère le potentiel des flavanols de cacao pour protéger la cognition dans les populations vulnérables au fil du temps en améliorant les performances cognitives", a déclaré Valentina Socci de l'Université de L'Aquila en Italie, ajoutant : "Si vous regardez le mécanisme sous-jacent, les flavanols de cacao ont les effets bénéfiques pour la santé cardiovasculaire et peuvent augmenter le volume sanguin cérébral dans le gyrus denté de l'hippocampe. Cette structure est particulièrement affectée par le vieillissement et donc la source potentielle de baisse de la mémoire liée à l'âge chez les humains ".

En outre, le cacao a également montré des résultats prometteurs pour les personnes, en particulier les femmes, souffrant de privations de sommeil chroniques ou de quarts de travail, qui ont moins de précision dans l'exécution des tâches. L'effet du cacao a été observé pendant un temps relativement long, allant de cinq jours à trois mois, ont indiqué les chercheurs, dans l'article publié dans la revue Frontiers in Nutrition.

Après une telle étude, il n’est plus nécessaire de culpabiliser à chaque d=fois que vous dégustez une tablette de chocolat !

Articles similaires